D'une collection privée, Italie

Un ensemble unique (1930-1935) constitué de huit photographies


Six épreuves du photographe Tato : Ritratto di Marinetti / Ritratto poeta Somenzi / Ballerina / Pastore / Dramma di ombre / Notturna sul lago.
Une photographie De Castagneri : Girante trabocca di desideri
Une du photographe Masoero : Scendendo su San Pietro.
Quatre pages du Manifeste dont le titre “Milano e l’avvenire della fotografia” est une élaboration du manifeste de photo-futurisme et représente l’unique copie existante au monde manuscrite par Tato et signée par Marinetti.

Estimation : 250,000 - 350,000 €


56. TATO 1896-1974 Ritratto di Marinetti, 1930.
Tirage argentique d’époque.
Annotée, titrée et signée au dos.
Trois épreuves existantes : collection Musée MART, Museo di Arte Moderna e contemporanea, Trento e Rovereto Italie, Christies, collection Monsieur X, Italie.
18 x 15 cm
Bibliographie :
- Angelini, M. : Ritratto di Marinetti: parole in liberta, a Marinetti, l’uomo rosso, Edition mudima.
- Futurismo 1909-2009, Velocita + Arte+Azione, a cura di Giovanni LISTA e Ada MASOERO, palazzo Reale, Editions Skira, p.332.
- F.T. MARINETTI=FUTURISMO, Federico Motta Editore, p. 215.
- Sarino, Gian Paolo. La Repubblica, 15 février 2008, le magnifiche sorti della fotografia,
tra dinamismo e futurismo.


57. TATO 1896-1974 Pastore, 1931.
Tirage argentique d’époque.
Annotée, titrée et signée au dos.
Deux épreuves existantes : Musée Mart, Museo di Arte Moderna e contemporanea, Trento e Rovereto; I; collection monsieur X, Italie.
13,7 x 21,3 cm
Bibliographie :
- Giovanni Lista : Cinema e fotografia futurista, Edition Skira, p. 204.
- Futurismo 1909-2009, Velocita + Arte+Azione, a cura di Giovanni Lista e Ada Masoero, palazzo Reale, Editions Skira, p.355.
- F.T. MARINETTI, TATO : N° 22, 11 gennaio 1931, il futurismo, rivista sintetica illustrata, manifesto.


58. TATO 1896-1974 Ballerina, 1931
Tirage argentique d’époque.
Annotée, titrée et signée au dos.
Deux épreuves existantes : Musée Mart, Museo di Arte Moderna e contemporanea, Trento e Rovereto; I; collection monsieur X, Italie.
17,1 x 22 cm
Bibliographie :
- Giovanni LISTA : Cinema e fotografia futurista, Edition Skira, p. 204.
- Futurismo 1909-2009, Velocita + Arte+Azione, a cura di Giovanni Lista e Ada Masoero, Palazzo Reale, Editions Skira, p. 355.



59. TATO 1896-1974
Rittratto poeta Somenzi (aerorittratto), 1930.
Tirage argentique d’époque. Annotée, titrée et signée au dos.
Vintage zilverdruk.
Aantekeningen, titel en signatuur op de achterkant.
22,5 x 16,8 cm
Bibliographie :
- Marietta Angelini : Ritratto di Marinetti: parole in liberta, a Marinetti, l’uomo rosso, Edition mudima.
- Futurismo 1909-2009, Velocita + Arte+Azione, a cura di Giovanni Lista e Ada Masoero, palazzo Reale, Editions Skira, p.353



60. TATO 1896-1974 Dramma di ombre, 1931.
Tirage argentique d’époque. Inédite, pièce unique.
Annotée, titrée et signée au dos.
16,4 x 21 cm
Bibliographie :
- Futurismo 1909-2009, Velocita + Arte+Azione, a cura di Giovanni Lista e Ada Masoero, palazzo Reale, editions Skira, p.353.
- Fumagalli, Fiorella. La Repubblica, février 2008, La segnalazione, la rivista « Free », Satisfaction, Serino rimborsa i lettori, p.57.





61. TATO 1896-1974 Notturna sul lago, 1931
Tirage argentique d’époque.
Annotée, titrée et signée au dos.
Deux épreuves existantes uniques une avec et une sans impresssion de gouache : Musée Mart, Museo di Arte Moderna e contemporanea, Trento e Rovereto; collection monsieur X, Italie.
15 x 21 cm
Bibliographie :
- Giovanni LISTA : Cinema e fotografia futurista, Edition Skira, p. 220. Représentation de l’épreuve de la collection du MART.
- Futurismo 1909-2009, Velocita + Arte+Azione, a cura di Giovanni Lista e Ada Masoero, palazzo Reale, Editions Skira, p.354.






62. FILIPPO TOMMASO MARINETTI 1876 - 1944
Milano e l’avvenire della fotografia.
Manuscrit de quatre pages.
31,3 x 21,4 cm
Bibliographie :
- Angelini, M. : Ritratto di Marinetti: parole in liberta, a Marinetti, l’uomo rosso, Edition mudima.
- F.T. MARINETTI=FUTURISMO, Federico Motta Editore, p. 242.


Milan et l'avenir de la photographie

Dans l’histoire des arts plastiques, la photographie, avec toutes ses possibilités de « capter » le vrai, a eu la fonction de « réacteur chimique » forçant les peintres à abandonner la réalité pour entrer dans l’impressionnisme coloré et formel, puis dans la synthèse et finalement dans la grande peinture futuriste de la sensation, du dynamisme plastique et de l’état d’ âme, l’état d’esprit pictural.

Il arrive maintenant que le développement de la peinture devient plus libéré de la réalité visuelle et oblige la photographie à sortir du désir obsessionnel de créer un beau tableau utilisant une plaque photographique.

En 1912, à la salle Pichetti de Rome, j’ai présenté le «photodynamisme» ou la photographie du mouvement, inventé par Giulio Bragaglia, en collaboration avec son frère Arturo. Ce « photodynamisme » a été, ensuite, envoyé à tous les photographes avant-gardistes du monde.

Suivit rapidement l’initiative importante de la « photographie futuriste » proprement celle de ce manifeste-ci, divulgué dans les plus grands centres artistiques européens et d’Amérique, proposé parmi d’autres courants photographiques : celui de la fusion et des drames plastiques des objets immobiles et mobiles, du contraste ou de l’isolement des ombres de ces mêmes objets et, en particulier, du drame tragicomique (souvent très suggestif) créé photographiquement grâce à des objets humanisés, pétrifiés, cristallisés ou végétalisés par les camouflages des lumières spéciales.

La fusion des perspectives aériennes, marines et terrestres, de haut en bas, et de bas en haut, a donné des résultats incroyables. Le progrès de la cinématographie a poussé de brillants photographes à utiliser des effets de corps incliné, mobiles et immobiles. Le dynamisme plastique, créé par des peintres futuristes, grâce à son concept de perspective subjective, a encouragé de nombreux photographes, à travailler d’impressionnants drames photographiques de disproportion. Cela signe le passage vers la nouvelle grande photographie des intersections et interpénétrations.

Dans les grandes Expositions futuristes de Rome, Turin et Trieste, les photographes italiens (parmi lesquels se distinguent de nombreux professionnels) ne se contentèrent pas d’atteindre la perfection technique des meilleurs photographes européens, mais les surpassèrent en puissance et originalité, par la création de magnifiques compositions mêlant rêves et cauchemars, paysages extraterrestres, astraux ou médiumniques. La science photographique, devient de plus en plus un art pur, elle utilise désormais épaisseur, élasticité, profondeur, effets de transparences, lumières diffuses, typographie, formes géométriques, parties du corps humains « spectralisées », pour créer de merveilleuses œuvres artistiques totalement inventées et libérées de la réalité. Les villes industrielles enrichies par cette grande et géniale esthétique des mobiles nocturnes (électricité et néons), esthétique inventée à Paris par l’Italien Jacopozzi, ont favorisé à promouvoir l’avenir de la photographie.

Parmi toutes, la dynamique Milan avec ses vues et surprenantes perspectives du haut de son Dôme. J’espère que Milan offrira bientôt au monde sa propre grande Exposition de photographies.


F.T.Marinetti
Traduit de l’italien vers le français par Amaranta Pedrani et Letizia Missir di Lusignano.



63. MASOERO XIXE - XXE Scendendo su San Pietro
Tirage argentique d’époque.
Deux épreuves existantes : Touring Club, Milan et Collection Monsieur X, Italie.
23,2 x 31 cm
Bibliographie :
- Futurismo 1909-2009, Velocita + Arte+Azione, a cura di Giovanni Lista e Ada Masoero, palazzo Reale, Editions Skira, p.344.





64. MARIO CASTAGNERI 1892-1940
La vaschetta girante trabocca di desideri, 1934 circa.
Tirage argentique d’époque.
16,8 x 22,3 cm
Bibliographie :
- Futurismo 1909-2009, Velocita + Arte+Azione, a cura di Giovanni Lista e Ada Masoero, palazzo Reale, Editions Skira, p.349.





VENTE
Dimanche 16 octobre à 14h30
Chaussée de Charleroi, 89 1060 Bruxelles