Exposition du 14 au 22 février de 11h à 18h

Du 14 au 22 février, Cornette de Saint Cyr a le privilège d'exposer une collection privée. Celle-ci rassemble un magnifique ensemble d'artistes belges ayant pour point commun d'avoir participé de près, ou de loin, à l'aventure parisienne de l'abstraction. Au lendemain de la seconde guerre mondiale, dans un climat de liberté reconquise, l'art abstrait s'impose sous toutes ses formes sur la scène française. La Belgique n'est pas en reste. Une poignée d'artistes, belges d'origine, vont jouer un rôle prépondérant dans le développement du mouvement de part et d'autre de la frontière. Ils se nomment Michel Seuphor, Henri-Georges Closon, Georges Collignon, Jo Delahaut, Ernest Engel-Pak, Françoise Holley-Trasenter, Joseph Lacasse, Marcel Lempereur-Haut ou encore Henri Michaux. Les liens qui les unissent à la scène artistique française sont puissants. Que l'on songe à la participation au mouvement "Abstraction-Création" de Henri-Georges Closon et de Ernest Engel-Pak, tous deux devenus français dans les années 1920. Que l'on pense à Jo Delahaut, sociétaire actif de l'association "Salon des Réalités Nouvelles", créé en 1946 par son ami Auguste Herbin ou à Joseph Lacasse qui se fixe à Paris dès 1925 et prend la nationalité française en 1947. Beaucoup d'artistes belges cherchent la reconnaissance à Paris et prennent activement part aux expositions du "Salon des Réalités Nouvelles". L'association crée d'ailleurs plusieurs sections étrangères, dont une à Liège en 1948 qui prend le nom de "Réalité-Cobra" à l'initiative de Christian Dotremont. Elle réunit entre autres Pol Bury, Georges Collignon, Paul Franck et Léopold Plomteux. Tel un fil rouge, l'exposition mettra en exergue ces peintres belges abstraits, originaires du Sud du pays. On pourra ainsi admirer une petite quinzaine de Joseph Lacasse dont plusieurs toiles de la série des Balancements, une très belle huile sur toile de Marcel Lempereur-Haut, datée de 1948 et pas moins de 13 oeuvres d'Henri Michaux, des aquarelles, encres de Chine et huiles sur toile. Une bonne dizaine d'oeuvres de Jo Delahaut témoignent de l'intense activité artistique du peintre dans les années 50 et au début des années 60. Sans oublier les toiles de Francine Holley Trasenter, Jean Rets, Raoul Ubac, Gustave Singier, Henri-Georges Closon, Georges Collignon et Léopol Plomteux qui complèteront entre autres le panorama.

____________

Van 14 tot 22 februari heeft Cornette de Saint Cyr het voorrecht een privéverzameling tentoon te stellen. Deze omvat een prachtig ensemble van Belgische kunstenaars die allen, van dichtbij of van ver, hebben deelgenomen aan het Parijse avontuur van de abstractie. Net na de tweede wereldoorlog, in een klimaat van herwonnen vrijheid, domineert de abstracte kunst in al haar vormen op de Franse scène. België blijft niet achter. Een handvol kunstenaars van Belgische oorsprong zal een doorslaggevende rol spelen in de ontwikkeling van de beweging aan beide zijden van de grens. Ze heten Michel Seuphor, Henri-Georges Closon, Georges Collignon, Jo Delahaut, Ernest Engel-Pak, Françoise Holley-Trasenter, Joseph Lacasse, Marcel Lempereur-Haut en Henri Michaux, en onderhouden nauwe banden met de Franse kunstscène. Denk maar aan de deelname aan de beweging "Abstraction-Création" van Henri-Georges Closon en Ernest Engel-Pak, die beiden Fransman werden in de jaren '20. Of aan Jo Delahaut, actief lid van de vereniging "Salon des Réalités Nouvelles", in 1946 opgericht door zijn vriend Auguste Herbin; of aan Joseph Lacasse, die zich vanaf 1925 in Parijs vestigt en in 1947 de Franse nationaliteit aanneemt. Heel wat Belgische kunstenaars zijn in Parijs op zoek naar erkenning en nemen actief deel aan de tentoonstellingen van het "Salon des Réalités Nouvelles". De vereniging zet trouwens verschillende buitenlandse afdelingen op, waaronder een in Luik in 1948 die de naam "Réalité-Cobra" krijgt, op initiatief van Christian Dotremont. Onder andere Pol Bury, Georges Collignon, Paul Franck en Léopold Plomteux maken er deel van uit. Als rode draad belicht de tentoonstelling deze abstracte Belgische schilders afkomstig uit het zuiden van het land. Zo kan men een vijftiental werken van Joseph Lacasse bewonderen, waaronder verschillende doeken uit de reeks 'Balancements', een heel mooi olie op doek van Marcel Lempereur-Haut, gedateerd 1948, en maar liefst 13 werken van Henri Michaux, aquarellen, Oost-Indische inkttekeningen en olieschilderingen op doek. Een tiental werken van Jo Delahaut getuigt van de intense artistieke activiteit van de schilder in de jaren '50 en aan het begin van de jaren '60. Zonder voorbij te gaan aan de doeken van Francine Holley Trasenter, Jean Rets, Raoul Ubac, Gustave Singier, Henri-Georges Closon, Georges Collignon en Léopold Plomteux, die het panorama vervolledigen.